THES RUSSES 

L'apparition du thé dans l'empire russe est directement liée au développement des échanges avec la Chine, grâce au tracé de la route de Sibérie entre le 17e et 19e siècle. Il faut attendre le 19e siècle et les premières cultures en Géorgie pour que le thé devienne populaire. On le trouve alors dans tous les foyers, tout comme le célèbre Samovar,...

L'apparition du thé dans l'empire russe est directement liée au développement des échanges avec la Chine, grâce au tracé de la route de Sibérie entre le 17e et 19e siècle. Il faut attendre le 19e siècle et les premières cultures en Géorgie pour que le thé devienne populaire. On le trouve alors dans tous les foyers, tout comme le célèbre Samovar, invention de l'époque dérivée des bouilloires mongoles et symbole de l'art de recevoir à la russe. Le thé à la russe classique est donc un thé noir et très fort, très amer. C'est pourquoi, il est rarement servi "nature" mais sucré et parfumé selon les recettes familiales et les préférences personnelles  : miel, citron, bergamote et autres agrumes apportant leur acidité pour neutraliser les tanins, plantes aromatiques telle que menthe ou feuilles de cassis, baies de fruits rouges.

Moins
Détails