Brésil 

Le café au Brésil a été introduit par la Guyane française début XVIIIe siècle à Belem do Para. Le jardin botanique d'Amesterdam reçut un caféier de Java en 1706 et envoya les semences à Surinam en 1714 d'où les français l'emportèrent à Cayenne en 1718.

Au Brésil 3 370 000 hectares de surface récoltée pour 3 480 000 hectares de surface cultivée....

Le café au Brésil a été introduit par la Guyane française début XVIIIe siècle à Belem do Para. Le jardin botanique d'Amesterdam reçut un caféier de Java en 1706 et envoya les semences à Surinam en 1714 d'où les français l'emportèrent à Cayenne en 1718.

Au Brésil 3 370 000 hectares de surface récoltée pour 3 480 000 hectares de surface cultivée. 5 millions de personnes vivent du café. La durée de vie des arbres varie de 10 à 40 ans, soit une moyenne de 20 ans. La densité des arbres est de 1 130 caféiers par hectare. le rendement en moyenne est de 588 kg de cerises, soit environ 260kg en fèves par hectare. Le café représente 8/10% du PNB.

Espèces botaniques : Arabica : 85% et 15% de Robusta.

Variété botaniques : Anciennes : Bourbon, Typica, Mundo Novo, Sumatra, Catuai, Amarelo, catuai Vermelho, Maragogype (mutation du Typica originaire de Bahia) Nouvelle : Catimor (hybride).

Pour lutter contre l'érosion, les plantations sont faites suivant les courbes de niveau. Environ 13 états produisent du café mais 4 états représentent 88% de la production.

Le SUL de MINAS est un excellent café (les meilleurs du Brésil). Majorité fève plate. Un peu de Bourbon au Sud. Exportations par Rio, parfois Santos; teneur en caféine : arabica  1.15%.

Nombre de caféiers : 1 515 000 000. culture en expansion.

Moins
Détails